Err

Journal des musiciens
  Retour aux billets

La guitare percussive, la révolution du picking ?

La guitare percussive, la révolution du picking ?

Le Picking, ou Fingerstyle est un style dont on pourrait dire qu'il est dérivé du jeu de la guitare classique.
En effet, il consiste à jouer sur une Guitare Folk (la plupart du temps) chaque corde indépendamment avec tous les doigts de la main droite. Cette technique de jeu permet assez rapidement de jouer dans le même temps, une ligne de basse et une mélodie entre-coupée également d'accords plaqués si on le souhaite.

Cette technique est utilisée, depuis son apparition (dont la date reste encore floue) jusqu'à aujourd'hui, dans énormément de styles de musique différents.
Parmi ces styles nous retrouvons : le jazz , la country, la folk et bien sur le blues.

Au cours de l'histoire, beaucoup d'artistes vont s'illustrer dans ce domaine et repousser les limites de cette technique. Parmi eux on retrouve par exemple Tommy Emmanuel, Bob Brozman (jeu sur guitare DOBRO la plupart du temps et avec un bottleneck également) et bien sûr Marcel Dadi dont la réputation n'est plus à faire.

Parlons maintenant de la guitare percussive et pour ce faire, attardons-nous quelques temps sur un artiste qui représente la transition entre le picking et celle-ci. Il s'agit de Tuck Andres.
En effet, celui-ci se distingue des autres guitaristes de jazz par l'utilisation de techniques diverses et variées donnant à son jeu des sonorités caractéristiques. Il utilise le Slap et le Tapping donnant une dimension très rythmique à sa musique. De plus, il parvient simultanément à jouer des accords, une ligne de basse, et une partie mélodique. De ce fait, il réussi à obtenir un rendu sonore très complet ce que l'on peut donc retrouver, on le verra ensuite, dans le domaine de la guitare dite Percussive.

C'est un style apparu dans le courant du 21ème siècle qui consiste (sur une guitare folk la quasi-totalité du temps) à jouer simultanément : la percussion sur la caisse de la guitare, l'harmonie, la basse et la mélodie. Elle nécessite une bonne dissociation pour pouvoir envisager l'utilisation des différentes techniques en même temps.

Les influences sont diverses et variées: on y retrouve de la folk, de la country, du blues, du jazz (rappelez-vous notre ami Tuck Andres) mais aussi du rock, de la pop et de la musique celtique.
Pour faciliter et rendre le jeu plus fluide, sont souvent utilisés les Opens (ou accords ouverts). Cela consiste à accorder sa guitare non plus dans l'accord standard (EADGBE) mais dans un accord existant comme par exemple l'accord de do (CGCGCE) mais joué en grattant toutes les cordes à vide.

Concernant les techniques utilisées, on retrouve le Fingerpicking, le Hammering on (taper la corde avec un ou plusieurs doigts de la main gauche) et le Tapping qui est le fait de frapper les harmoniques sur le manche avec la main droite.

On trouve souvent dans ce style des reprises ou adaptations de morceaux pour guitariste soliste, comme par exemple la reprise d'ACDC par Lucas Stricagnoli. Mais aussi beaucoup de compositions originales bien sûr comme le répertoire d'Andy McKee, d'Antoine Dufour et bien d'autres.

Ce style vient donc, en un sens, donner une nouvelle dimension au Picking et à la guitare Folk, ceci étant dit, le Fingerstyle classique comme pouvait le pratiquer Marcel Dadi, ne perd absolument pas de son intérêt et continue à être très présent sur la scène musicale d'aujourd'hui. La guitare dite percussive reste une alternative possible en terme de jeu et de composition.  

Pour terminer cet article, je vous laisse quelques noms qui m'ont permis de découvrir ce coté encore un peu méconnu de la guitare folk : Andy Mckee, Don Ross, Lucas Stricagnoli, Antoine Dufour, Erik Mongrain, Tobias Rauscher, et Jon Gomm qui réussi le tour de force de chanter en même temps. Vous pouvez également aller jeter un œil sur la chaîne Youtube Candyrat records qui regorge de belles choses en la matière.

Je vous souhaite une bonne écoute et espère que cet article vous aura permis d'apprendre quelques petites choses. N'hésitez pas également à réagir et à poster sur ce blog des choses qui vous auraient plu et que vous voudriez nous faire partager !  
 
Musicalement,
Thomas – conseiller en batterie-percussions.






Rédigé le  14 mai 2016 12:01  -  Lien permanent

Commentaires

L'un des précurseurs, n'est pas Tuck Andress, mais plutôt Preston Reed. Et le style de guitare percussive est nait au 20ème siècle (sur la fin, c'est vrai !). J'avais réussi à avoir la VHS "the guitar of Preston Reed" en 1995 !
Publié par : Séb - 2 oct. 2016 21:28
Et on retrouve la percussion sur la caisse dans le flamenco et là on dégringole au XIXème siècle. Ah oui la "guitare battante" au... XVIème ! + tous ceux qui se sont énervés sur des cordes et ont cogné leur caisse depuis la création de ce type d'instrument.

Mais je suis d'accord avec Séb, c'est Preston Reed qui a formalisé et popularisé ce style sur guitare folk.

Il ne nous manque plus qu'une méthode / recueil de morceaux progressifs qui ne soit pas juste un catalogue de techniques au service de la promotion d'un interprète. (Non, je ne suis pas exigeant... juste un professeur paresseux !).

P.S. : les manouches ont une pompe qui est percussive également, c'est le poum-tchak irremplaçable.
Publié par : Chevalier - 13 juillet 2017 13:02

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site