01 44 54 36 00
Bastille, 75004 Paris
Paul Beuscher: Instruments de Musique - Partitions - Méthodes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

HUREL PHILIPPE - LOOPS II - VIBRAPHONE


Envoyer à un ami
16,50 EUR
(-4,97%) 15,68 EUR
En Stock
Ajouter au Panier

  1. A propos de Loops I pour flûte, j'avais écrit: le son de l'instrument et les techniques de jeu importent moins que les processus de transformation mis en oeuvre. Le titre de la pièce annonce et désigne déjà le principe d'écriture. Il y a un côté allitératif dans ce titre et cet esprit caractérisera toute une série de pièces basées sur le même principe. Je pars de petits motifs rythmiques qui ./...

  2. A propos de Loops I pour flûte, j'avais écrit: le son de l'instrument et les techniques de jeu importent moins que les processus de transformation mis en oeuvre. Le titre de la pièce annonce et désigne déjà le principe d'écriture. Il y a un côté allitératif dans ce titre et cet esprit caractérisera toute une série de pièces basées sur le même principe. Je pars de petits motifs rythmiques qui se répètent et se transforment peu à peu. Ce sont des formules simples qui, par ajout ou soustraction successifs, finissent par créer elles-mêmes de nouvelles boucles. Dans ce nouveau Loops, écrit à la demande du Concours International de vibraphone de Clermont-Ferrand, j'ai ajouté un niveau supplémentaire au principe de la boucle. En effet, la pièce est construite de manière à ce que les processus de transformation des cellules ramènent toujours au motif énoncé dès le départ. Si la musique semble être en perpétuelle transformation en raison des processus de morphing mis en place, l'auditeur aura pourtant l'impression de tourner en rond, puisque chaque grand processus le ramènera au point de départ, à l'instar des petites boucles locales qu'il entendra tout au long de la pièce. Par ailleurs, cette pièce étant destinée à un concours de vibraphone de haut niveau, je me suis posé le problème des techniques de jeu de manière plus aiguë que dans Loops I pour flûte. Sans avoir cherché à détourner l'instrument de son utilisation traditionnelle, j'ai voulu que l'interprète soit confronté à des techniques de jeu variées dans un contexte toujours virtuose. Pour exemple, la pièce finit par une longue section en accords qui ne se justifie pas seulement sur le plan compositionnel. Cette section - comme d'autres tout à fait différentes dans la pièce - a fonction 'd'étude' et incite l'instrumentiste à un travail particulier. Quoiqu'il en soit, Loops II reste avant tout une pièce très ludique caractérisée par l'énergie rythmique et c'est avec un plaisir immense et une grande jubilation que je l'ai écrite. Elle constitue une autre étape de mon travail sur la percussion et le vibraphone en particulier, travail initié en 1996 avec ...à mesure où le vibraphone tient une place prépondérante et développé en 1999 et 2000 dans Tombeau in memoriam Gérard Grisey et les Quatre variations pour percussion et ensemble dans lesquelles le vibraphone tient un rôle de soliste de concerto. Philippe Hurel --- Date de parution : 01/01/2001