01 44 54 36 00
Bastille, 75004 Paris
Paul Beuscher: Instruments de Musique - Partitions - Méthodes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

HUREL PHILIPPE - RITORNELLO - IN MEMORIAM LUCIANO BERIO - FLUTE ET PIANO


Envoyer à un ami
34,00 EUR
(-5,00%) 32,30 EUR
En Stock
Ajouter au Panier

  1. Ritornello s'inscrit dans un cycle de pièces solistes ou de duos qui regroupe Loops I pour flûte, Loops II pour vibraphone, Loops III pour deux flûtes et Tombeau in memoriam Gérard Grisey pour percussion et piano. Si Ritornello est un hommage à Luciano Berio, la musique n'emprunte cependant rien au vocabulaire du grand compositeur disparu. Le seul rapprochement que l'on pourrait établir est l./...

  2. Ritornello s'inscrit dans un cycle de pièces solistes ou de duos qui regroupe Loops I pour flûte, Loops II pour vibraphone, Loops III pour deux flûtes et Tombeau in memoriam Gérard Grisey pour percussion et piano. Si Ritornello est un hommage à Luciano Berio, la musique n'emprunte cependant rien au vocabulaire du grand compositeur disparu. Le seul rapprochement que l'on pourrait établir est l'utilisation d'un cellule très courte (trois sons descendants) et sa prolifération dans toute la pièce. Le titre - ritournelle mais surtout refrain - indique la manière dont est organisée la pièce: alternances de la petite cellule de 3 sons (en décalage rythmique avec le piano) avec d'autres épisodes lents et plus libres. La différence avec le rondo classique apparaît ici dans le fait que le retour au refrain ne se fait jamais de manière abrupte, mais par transformation progressive (morphing) de la partie qui le précède. Alors que le refrain est toujours rythmique et canonique, les parties intermédiaires sont plus méditatives et la grande partie centrale est en totale opposition avec l'idée de processus de transformation qui est à la base de ma musique en général. Cette section donne l'illusion d'une disparition du temps, d'une perte de repaire temporel. C'est un espace poétique où le temps s'arrête. Une musique de l' instant ou de l'éternité selon le point de vue ou plutôt le point d'écoute. Ce n'est pas un hasard si cette longue section se rapproche de la section lente du Tombeau in memoriam Gérard Grisey que j'ai écrit en 1999. Avant que la pièce se termine par une section homorythmique toujours organisée à partir de la petite cellule, tous les éléments que l'on a rencontrés se retrouvent imbriqués les uns dans les autres ou superposés les uns aux autres, donnant ainsi l'illusion d'une tentative d'un développement qui s'avère très vite avorté. Ritornello est dédié à la flûtiste Anne-Cécile Cuniot qui en est aussi la commanditaire. --- Nombre de pages : 20 --- Date de parution : 01/01/2003