01 44 54 36 00
Bastille, 75004 Paris
Paul Beuscher: Instruments de Musique - Partitions - Méthodes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

SCHUMANN ROBERT - SCENES D'ENFANTS OP.15 (KINDERSZENEN) - PIANO


Envoyer à un ami
7,00 EUR
(-5,00%) 6,65 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
SCHUMANN ROBERT - SCENES D'ENFANTS OP.15 (KINDERSZENEN) - PIANO

  1. «Pour ce qui est des Scènes d’enfants, je leur dois l’une des joies les plus vives de ma vie» … Ce propos est bel et bien de Franz Liszt. Il les jouait volontiers et souvent le soir, non seulement pour sa fille Blandine-Rachel, mais aussi pour son propre plaisir. On ne sait toujours pas si les «Scènes d’enfants» furent composées pour enfants ou pour adultes. Le compositeur allemand Robert Schumann (1810-1856) lui-même les désignait comme des rétrospectives d’un homme d’un certain âge pour des personnes d’un certain âge, mais il ne niait pas qu’«en composant, des têtes d’enfants lui soient passées par l’esprit.--- Nombre de pages : 28 --- Date de parution : 15/10/09 --- Collection : HENLE URTEXT<../...>

  2. «Pour ce qui est des Scènes d’enfants, je leur dois l’une des joies les plus vives de ma vie» … Ce propos est bel et bien de Franz Liszt. Il les jouait volontiers et souvent le soir, non seulement pour sa fille Blandine-Rachel, mais aussi pour son propre plaisir. On ne sait toujours pas si les «Scènes d’enfants» furent composées pour enfants ou pour adultes. Le compositeur allemand Robert Schumann (1810-1856) lui-même les désignait comme des rétrospectives d’un homme d’un certain âge pour des personnes d’un certain âge, mais il ne niait pas qu’«en composant, des têtes d’enfants lui soient passées par l’esprit.--- Nombre de pages : 28 --- Date de parution : 15/10/09 --- Collection : HENLE URTEXT
    Contenu :
    Von fremden Ländern und Menschen op. 15,1
    Curiose Geschichte op. 15,2
    Hasche-Mann op. 15,3
    Bittendes Kind op. 15,4
    Glückes genug op. 15,5
    Wichtige Begebenheit op. 15,6
    Träumerei op. 15,7
    Am Camin op. 15,8
    Ritter vom Steckenpferd op. 15,9
    Fast zu ernst op. 15,10
    Fürchtenmachen op. 15,11
    Kind im Einschlummern op. 15,12
    Der Dichter spricht op. 15,13