Err

Journal des musiciens
  Retour aux billets

La synesthésie : seul point commun entre Kanye West et Franz Liszt ?

La synesthésie :
seul point commun entre
Kanye West et Franz Liszt ?

A première vue, s’il fallait trouver des similitudes entre Kanye West et Franz Liszt, nous aurions sûrement du mal… Si on met de côté que les deux sont de grands compositeurs qui ont chacun marqué à leur manière l’histoire de la musique, leur style musical et les instruments utilisés semblent relativement éloignés.

Effectivement, alors que Kanye, producteur adepte invétéré du sampling, privilégie l’utilisation de boites à rythme et de controler, Franz Liszt est largement reconnu comme véritable virtuose du piano. Le rapprochement ne semble pas évident…

Replaçons donc ces deux personnages dans leurs époques respectives...

Et si Kanye West était alors l'artiste qui se rapprochait le plus d’un génie classique...


Au même titre que les plus grands compositeurs passés avant lui, il divise l’opinion. Sa musique est autant décriée qu’elle est adoubée. Son ego est totalement hors de contrôle et il évolue dans les sphères les plus mondaines de la société. Mais cette vision de l'artiste telle qu'on la conçoit aujourd'hui n'aurait jamais vu le jour sans la période romantique et des artistes comme Franz Liszt,  véritable précurseur de cette dimension d'entertainer.  Franz Liszt aussi avait sa communauté de fans hystériques prête à lui arracher ses vêtements, à défaut d’une mèche de cheveux. Ce phénomène est par ailleurs sûrement l'un des premiers du genre. Il est alors appelé Lisztomania, terme notamment à l’origine des différentes manias, comme la célèbre Beatlemania et de l’excellent titre de Phoenix à (ré)écouter.


«Kanye West est un héritier de Liszt, Paganini et Chopin. Nous sommes tous des héritiers de la musique romantique — Chilly Gonzales


Mais nous sommes sur ce blog entre musiciens… et ce qui nous intéresse se trouve davantage en lien avec la musique que le côté people des artistes. Voici donc un point commun entre Kanye West et Franz Liszt pour le moins original qui devrait titiller votre curiosité : nos deux compositeurs, haut en couleurs, seraient atteint de synesthésie !

Mais qu’est-ce donc que la synesthésie ?


Cela vous est déjà arrivé, lorsque vous écoutiez une chanson de voir immédiatement un tableau coloré dans votre tête ? Ne vous êtes-vous alors jamais demandé s’il y avait un réel rapport entre la musique et les couleurs ? 


Et bien seule une infime partie de la population possède la particularité de voir et d'imaginer des couleurs tout en écoutant de la musique. Ce phénomène rare s’appelle la synesthésie. C’est en réalité le cerveau humain qui stimule deux sens en même temps qui n’ont absolument rien avoir. Pour certains, le son d’une guitare peut apparaitre jaune, pour d’autres, bleu. Imaginez à quoi pourrait alors ressembler la 40ème symphonie de Mozart ? Un véritable feu d’artifice ! De ce fait, pour certaines personnes on peut parler d’une réelle correspondance entre les couleurs et la musique.


De nombreux artistes se disent alors synesthètes. De Baudelaire, Kandinsky, Eddie Van Halen à Stevie Wonder en passant par Kanye West et Pharell Williams, toutes ces célébrités ressentent et imaginent des couleurs en entendant une note de musique ! Pharell dit par ailleurs de son tube Happy qu'il serait jaune moutarde... Incroyable non ?


Evidemment, on ne peut pas vraiment vérifier si tous ces artistes disent vrai !

L'avis de Paul Beuscher

De votre côté, si vous ne vous considérez pas synesthète, pas de souci, il existera toujours de bons moyens pour mettre de la couleur dans votre musique ! Cela peut tout simplement passer par le choix de vos instruments et accessoires. N'hésitez donc pas à en choisir des colorés (médiators, harmonicas multicolors...) ou bien à apporter de la couleur à votre son grâce aux pédales d'effets.


Psitt, vous pouvez aussi vous procurer des instruments similaires à ceux de Franz Liszt et de Kanye West… qui sait… peut-être qu’elle est là la solution

 Inspiration — Kanye West 

Arturia - Beatstep Pro

 Inspiration — Franz Liszt 

Que dit l'Histoire, que dit Newton ?

Dès 1670, on parle de correspondance entre les couleurs et la musique. En effet, s’il existe sept couleurs dans l’arc-en-ciel (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet), c’est bien parce que Isaac Newton a décidé de les mettre en correspondance avec les sept notes de la gamme diatonique (do, ré, mi, fa, sol, la, si). Il fait alors une analogie entre les sensations de couleurs et celles de sons, en termes de vibrations. Le Do serait associé au rouge tandis que le Fa fait référence au bleu. Cette association de notes et de couleurs semble par ailleurs relativement efficace à utiliser comme mnémotechnique pour apprendre de nouveaux instruments.


Et si c'était de là que venait la célèbre méthode de piano arc-en-ciel ? Sûrement une des manières les plus ludiques et efficaces de faire apprendre le piano aux enfants âgés de 4 à 7 ans !

Rédigé le  6 juillet 2020 11:01  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site