Err

01 44 54 36 00
Bastille, 75004 Paris
Paul Beuscher: Instruments de Musique - Partitions - Méthodes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

ARBARETAZ M.C. - LE RYTHME

(Code: 9790230993173)
26,80 €
(-5,04%) 25,45 €
En Stock
Ajouter au Panier
ARBARETAZ M.C. - LE RYTHME
  • ARBARETAZ M.C. - LE RYTHME
  • ARBARETAZ M.C. - LE RYTHME
  • ARBARETAZ M.C. - LE RYTHME
  • ARBARETAZ M.C. - LE RYTHME


  1. Le Rythme de Marie-Claude Arbaretaz : apprenez le rythme par le chant



    Cet ouvrage s'adresse à tous les adultes, jeunes ou moins jeunes, qui désirent pratiquer la musique en amateur, sans pour autant avoir appris les bases de formation musicale leur permettant de lire de façon naturelle des partitions.

    Ici, Marie-Claude Arbaretaz et son ouvrage Le Rythme tente de faire apprendre cette partie de la pratique de la musique qu'est le rythme et qui peut en angoisser beaucoup.

    Quel que soit le cadre dans lequel cette pratique s'effectue, lire et contrôler l'aspect rythmique de la musique reste souvent le problème le plus difficile à résoudre.

    Le texte du livre est en permanence illustré par les enregistrements, accessibles par téléchargement, d'un total de 4 heures d'écoute.

    Ainsi, chacun a la possibilité de travailler seul. Théorie, ressenti, pratique, culture musicale sont toujours intimement liés.

    -- Nombre de pages : 96 -- Date de sortie : 31/08/2017




  2. ÉNERGIE
    Le rythme n’est pas une abstraction intellectuelle.
    Le rythme est une énergie physique, qui passe par le corps.
    Le rythme et la danse sont intimement liés.
    Plus une personne bouge, s’exprime physiquement, plus le rythme lui sera naturel.
    Le rythme est mouvement.

    ORGANISATION
    Les durées rythmiques s’organisent sur une « structure rythmique ».
    Pour comprendre cette notion, nous adopterons l’image de la construction d’une maison.
    La première phase consiste à mettre en place les fondations.
    Sur ces fondations se construisent les murs porteurs, qui définissent la forme de base de l’édifice et assurent sa solidité.
    Cette structure étant construite, toutes les fantaisies de l’architecte deviennent possibles.
    Les fondations de la structure rythmique sont « les pulsations-temps ».
    Les personnes qui, dit-on, « ont du rythme » ressentent naturellement ces pulsations-temps.
    Les autres, pour qui ce ressenti n’est pas évident, ne doivent pas désespérer.
    Le rythme s’acquiert, pour peu qu’on apprenne comment fonctionnent ces pulsations-temps.
    L’organisation de l’accentuation rythmique a deux origines : le langage parlé et la danse.
    C’est autour du principe d’alternance élan, appui, repos, proposé par la danse que la musique occidentale s’est structurée.
    C’est le principe de « la mesure ».
    Dans l’édifice rythmique, les murs porteurs sont créés par cette organisation des temps.
    L’imagination du compositeur se meut librement à l’intérieur de ce cadre.

    LANGAGE
    Les rythmes sont porteurs de « sens ».
    Le rythme est l’un des moyens dont dispose le compositeur pour exprimer sa pensée, ses émotions, son univers intérieur.
    La musique occidentale s’écrivant, il est important d’apprendre à connaître les codes utilisés à cet effet.
    Mais le code ne doit jamais être coupé de sa signification.





    Un ouvrage de la catégorie : Solfège